La clé ou « maxime de bonheur » pour gérer la frustration de son p’t bonhomme :

Tu peux être heureux même si tu n’as pas tout ce que tu veux !

Rose Bonbon l’éléphant a reçu pour son anniversaire un skateboard…magique ! Mais il a aussi terriblement envie d’une trottinette électrique. Rose Bonbon use en vain de tous les stratagèmes pour faire craquer ses parents…. jusqu’à ce que son skateboard se révolte… Ce qu’il n’avait pas imaginé une seule seconde !

livre_rose_bonbon_skate_bat1

Rose Bonbon et le skateboard magique est une histoire sur la gestion de la frustration : l’acceptation de ne pas avoir tout ce que l’on désire.

Un petit éléphant, fou de skate désire très fort une trottinette électrique. Face au refus de ses parents, Rose Bonbon use, en vain, de tous les stratagèmes pour en obtenir une. Peu à peu, il apprend à être heureux avec ce qu’il a, sans avoir tout ce qu’il désire.

Je redis souvent cette phrase aux enfants : « Tu peux être heureux même si tu n’as pas tout ce que tu désires avoir ».

C’est une règle de vie. Dans la vie il y a des règles. Nous avons le choix de les accepter et nous serons heureux ou de les refuser et finalement nous resterons malheureux. Je mets l’enfant face à ce choix. L’homme, par nature, est un être de désir. Mais il ne pourra jamais réaliser ni combler tous ses désirs. Nous connaîtrons donc toujours des sources d’insatisfaction.

Il n’y a rien de mal à désirer quelque chose. C’est même tout à fait normal. Il est très important que l’enfant expérimente, intègre et assimile tôt cette réalité : « Tu peux être heureux, même si tu n’as pas tout ce que tu désires avoir ».

C’est aux parents de saisir les occasions de leur faire accepter et valider cette règle de vie. Ainsi l’enfant l’intégrera et l’assimilera peu à peu jusqu’au moment où il sera capable de se la dire à lui-même, puis éventuellement à ses frères et sœurs. Ce jour là, vous saurez qu’il se sera vraiment approprié l’une des clés du bonheur. Par exemple : quand vous refusez quelque chose à votre enfant, il a le choix entre bouder et se rendre malheureux lui-même ou bien accepter cette loi qui fait partie de la vie. Et dès qu’il a retrouvé le sourire, vous pouvez lui faire remarquer combien cette loi est vraie ! : « Tout à l’heure, tu n’as pas eu ce que tu voulais, es-tu malheureux pour autant ? Tu vois, tu peux être heureux sans tout avoir ! ».