Les mots magiques et leur importance dans une éducation à l’amour

bernadette_lemoine_conseil

Les mots magiques

Aujourd’hui, nous vous proposons de revenir sur le sens des mots magiques : « MERCI et S’IL TE PLAIT » pour qu’ils ne soient pas prononcés comme par un automate, sans en comprendre le sens.

Que se cache t-il derrière ce simple petit mot : « MERCI » ?

Ce mot exprime notre reconnaissance et signifie que l’enfant/l’adulte reconnaît avoir reçu quelque chose qui lui fait plaisir, qui lui est utile ou agréable, un service, une aide qui viennent combler pour lui un manque ou simplement lui faire plaisir.

A travers le mot merci, nous reconnaissons donc implicitement avoir besoin des autres pour satisfaire bon nombre de nos désirs et de nos besoins ; recevoir gratuitement entraine un devoir de reconnaissance. Quand on apprend à un enfant à dire merci à quelqu’un pour telle ou telle chose, on lui apprend non seulement la gratitude envers cette personne mais aussi on lui fait prendre conscience qu’il n’est pas tout puissant et qu’il a besoin des autres.

Nous venons de vivre ce temps de Noël tant aimé des enfants. Ils sont heureux de tous les cadeaux reçus. Ceux-ci sont des signes d’amour, donc gratuits, venant d’une personne libre et aimante et non pas d’un automate. Comme tout ce que l’on fait/donne à nos enfants, les cadeaux sont un don et pas un dû, même si la coutume est de se faire des cadeaux à Noël. Mais il n’y a pas que les cadeaux ! Apporter un goûter à son enfant à la sortie des classes, confectionner les repas pour la famille, assurer les conduites des uns et des autres, et tout ce que font les parents à longueur de journée pour leurs enfants, voilà une multitude de dons et de dons de soi qui ne sont pas à recevoir comme des dus ! Faire prendre conscience de cela aux enfants et leur apprendre à dire merci fait partie de l’éducation.

Ce temps de Noël peut être une bonne occasion pour les encourager à remercier, selon leurs capacités, les personnes qui les ont gâtés en écrivant une lettre, en faisant un dessin, etc. Ils ont reçu un cadeau, à leur tour, ils peuvent en offrir un. Ils entrent dans une relation d’amour réciproque.

Nous voyons parfois des enfants plus grands, voire des adultes, qui ont du mal à dire merci. Serait-ce l’orgueil ou l’autosuffisance qui les en empêchent ? Remercier suppose une attitude intérieure d’humilité, celle de reconnaître qu’on ne peut pas avoir tout ce que l’on désire par soi-même, tout seul, qu’on ne se suffit pas à soi-même.

S’il est important d’apprendre dès le plus jeune âge à dire merci, il faut aussi savoir rester souple et ne pas bloquer l’enfant encore petit, qui peut être gêné par la timidité.

« S’IL TE PLAÎT» Ces quelques mots nous cachent-ils encore quelque chose ?

En disant « S’il te plaît » nous signifions que nous respectons la liberté de celui à qui nous faisons une demande puisqu’il est libre de répondre par oui ou par non. En effet, on ne peut pas exiger que nos désirs soient obligatoirement satisfaits ! Nous demandons, mais nous n’ordonnons pas. Donc cela implique que nous ne recevrons peut-être pas… Demander est risqué ! Mais c’est mieux que de prendre comme si tout nous était dû, sans le demander !

Là encore, le fait de demander implique une attitude intérieure d’humilité, puisque la réalité est que nous ne pouvons ni ne possédons tout, et force est donc d’avoir recours aux autres. Petit à petit l’enfant apprend ainsi qu’il n’est pas tout puissant (ce qu’il croyait quand il était bébé). Respecter la liberté des autres, oser demander et remercier sont un « chapitre » important de l’éducation…

Et comme j’ai reçu cette bonne éducation, je vous remercie de m’avoir lue !

Retour